PROJECTION//RENCONTRE AUTOUR DE ANGELIN PRELJOCAJ

DIMANCHE 15 JANVIER – 11H // MÉLIÈS JEAN JAURÈS

Ce film nous propose à travers l’épopée d’une jeune danseuse classique, une découverte de la danse contemporaine en douceur, sur la pointe des chaussons… Ou quand migration rime avec mutation intérieure.

“POLINA, DANSER SA VIE” (VF) fiction de Valérie Müller et Angelin Preljocaj (2016 – 108 min)
Russie, dans les années 90. Portée depuis l’enfance par la rigueur du professeur Bojinski, Polina est une danseuse classique prometteuse. Alors qu’elle s’apprête à intégrer le prestigieux ballet du Bolchoï, elle assiste à un spectacle de danse contemporaine qui la bouleverse profondément…

La projection sera ouverte par un pré-programme autour du célèbre chorégraphe français Angelin Preljocaj, directeur du Centre Chorégraphique National d’Aix-en-Provence Le Pavillon Noir. Histoire de découvrir un peu plus son travail acclamé dans le monde entier avec des pièces comme Roméo & Juliette ou plus récemment Blanche-Neige.

TARIF DU MÉLIÈS + 1 €

Détail du pré-programme :

LES RABOTEURS
Film réalisé en 1988
Durée 8 minutes
Réalisation : Cyril Collard
Chorégraphie d’Angelin Preljocaj, musique de Thierry Lancino
Coproduction Musée d’Orsay / Opus 10.19 / La Sept

« C’est un couple d’aujourd’hui, dans une pièce vide d’un appartement parisien. Ils parlent d’amour ; surtout de vision, de points de vue, de vérité et d’illusion. Est-ce une illusion que ces trois danseurs qui, par des mouvements chorégraphiés sur le parquet de la pièce, en viennent à se figer dans l’espace et les positions des trois ouvriers du tableau de Gustave Caillebotte Les raboteurs de parquet peint en 1875 ? Mais l’oeuvre d’art est un passage, le mouvement continu. Juxtaposés, des contraires : la réalité la plus crue du naturalisme et la mise en scène de la réalité dans un studio de cinéma où se croisent machinistes, danseurs, acteurs, c’est 1875 mais, dehors, c’est la ville. Maintenant. »
Cyril Collard.

UN TRAIT D’UNION
Film réalisé en 1992
Durée 13 minutes
Chorégraphie et réalisation Angelin Preljocaj
Musique Jean-Sébastien Bach Concerto pour piano No 5 BWV 1056 2e mouvement (largo)
Création sonore Marc Khanne
Costumes Nathalie Fontenoy
Lumières Jacques Chatelet
Interprètes du film Xavier Nickler et Frédéric Werle

© 1992 AS Doc

Commande de la Biennale Nationale de Danse du Val-de-Marne.
Coproduction Maison des Arts de Créteil, Centre national de création et de diffusion culturelles de Châteauvallon, Alpha – FNAC, Ballet Preljocaj.
Avec l’aide à la création du Conseil Général du Val-de-Marne Ministère de la culture et de la communication, Direction de la Musique et de la Danse (Fonds de promotion chorégraphique) et ADAMI.

« Les rencontres semblent toujours du domaine du fortuit, complices du hasard, ces moments paraissent ouvrir en nous des devenir sublimes et énigmatiques. Pourtant chacun de nous cherche l’autre, comme dans « le banquet » où Platon nous parle de ces êtres parfaits qui un jour sont séparés en deux par les Dieux et dont chaque moitié cherche aujourd’hui son « manquant », celui qui sera réellement le complément vital.
Mais ne cherchons-nous pas plutôt à trouver chez quelqu’un, un point de suture, un trait de caractère qui annihilera d’un coup notre solitude essentielle ? Comme pour se prouver que l’on existe vraiment, comme si n’existait que ce qui est en relation avec.
Un trait d’union voudrait effleurer cela, cette quête inlassable entre deux êtres cleptomanes qui se font mutuellement les poches de leur inconscient pour trouver ce qui les connectera, qui réduira leur solitude à néant, qui les fera exister l’un au regard de l’autre. »

Angelin Preljocaj

Les commentaires sont fermés