LA BELLE DE MOSCOU

JEUDI 17 MARS 2016 à 20h

Projection//discussion autour de « La Belle de Moscou » avec Alain Riou autour du thème Danse//Cinéma//Propagande

Title: SILK STOCKINGS (1957) ¥ Pers: CHARISSE, CYD / ASTAIRE, FRED ¥ Year: 1957 ¥ Dir: MAMOULIAN, ROUBEN ¥ Ref: SIL018BK ¥ Credit: [ MGM / THE KOBAL COLLECTION / CARPENTER, ERIC ]
« La Belle de Moscou » (Silk Stockings) de Rouben Mamoulian (1958 – 117min)
Le compositeur russe Peter Boroff a accepté l’offre que vient de lui faire Steve Canfield, un producteur américain. C’est ainsi qu’il décide de rester à Paris au lieu de rentrer dans son pays natal. Le gouvernement soviétique, fâché par ce caprice de star, envoie alors trois émissaires en France, avec pour mission de ramener le célèbre musicien de gré ou de force. Mais les trois hommes sont bien rapidement séduits eux aussi par les multiples charmes de la vie parisienne. Les Soviétiques dépêchent alors la ravissante Nina Yoshenko dans la capitale afin de rapatrier tout ce petit monde. L’émissaire de charme ne tarde pas à séduire ses proies…

“Brillant remake musical du Ninotchka d’Ernst Lubitsch, avec Greta Garbo, ce film a la grâce des chefs-d’oeuvre accouchés dans le doute et la douleur. Fred Astaire croyait être en fin de carrière et craignait qu’on ne ricane devant ses acrobaties légèrement ridées. Cyd Charisse frémissait à l’idée qu’on la compare avec la Divine et travaillait dur pour montrer ses vrais talents d’actrice plutôt que d’exhiber une nouvelle fois ses jambes… Rouben Mamoulian avait mis dix ans à se remettre du désastre financier de son précédent film et restait intimidé par cette comédie antisoviétique, qui trouvait un écho dans sa vie personnelle. D’origine géorgienne, il avait en effet grandi à Paris avant de partir faire ses études à Moscou. Enfin, les déhanchements d’un certain Elvis menaçaient de plus en plus la pérennité de la comédie musicale traditionnelle.

La Belle de Moscou traverse ces dangers avec flamboyance, forte de ses répliques spirituelles, de sa sensualité feutrée et de ses superbes numéros musicaux. A noter la participation inattendue et délicieusement caricaturale de Peter Lorre en apparatchik rabelaisien.” – Marine Landrot / Télérama

 

Alain Riou nous éclairera non seulement sur les coulisses du film et sa valeur cinématographique, mais aussi sur l’instrumentalisation de l’industrie cinématographique en vaste outil de propaganda dans cette période de guerre froide où l’Amérique reste marquée au fer rouge par le Mac Carthysme et la peur des communistes. Nous réfléchirons avec le public aux nouvelles formes de propagande à travers le cinéma mais plus largement au travers des images véhiculées par l’écran qui a investit aujourd’hui tous les espaces de notre quotidien…

alain-riou
Alain Riou
, réalisateur, journaliste et critique de cinéma

Alain Riou œuvre au « Nouvel Observateur » et au « Masque et la plume » sur France Inter. Il prolonge aussi son art en tant que scénariste, pour les téléfilms « En votre aimable règlement » de Jean-Claude Charnay (1982), « Dernier banco » de Claude de Givray (1984) avec Jean-Pierre Cassel, « Les Dessous de la passion » de Jean Marboeuf (1991), et pour les films LE LÉOPARD de Jean-Claude Sussfeld (1984), comédie exotique avec Claude Brasseur et Dominique Lavanant, et PÉTAIN de Marboeuf (1993), portrait drolatique du Maréchal, incarné par Jacques Dufilho.

Il se lance aussi dans la réalisation, en duo avec Renan Pollès, avec qui il a préparé le concours de l’IDHEC à Paris dans sa jeunesse, pour la fantaisie ELLE CRITIQUE TOUT (2004), qu’il interprète avec les journalistes et auteurs Elizabeth Quin et François Reynaert, et dans laquelle il incarne un écrivain célèbre jaloux et vaniteux. Puis le tandem réitère cinq ans plus tard avec TOUS LES HOMMES SONT DES ROMANS (2009), « comédie érotique en faveur de la lecture » avec Margot Abascal et Charlotte Des Georges.
Alain Riou signe également le court métrage CUT ! (2007), et codirige avec Philippe Pouchain le documentaire « Rappelle-toi Barbara » (2007), sur la longue dame brune.

Les commentaires sont fermés