AUTOUR DE THOMAS LEBRUN / CCN DE TOURS

MERCREDI 17 & JEUDI 18 SEPTEMBRE

 

AUTOUR DE THOMAS LEBRUNCCN DE TOURS

MERCREDI 17 SEPT. À 16h – THÉÂTRE DU PARC
1, Avenue du Parc 42160 Andrézieux-Bouthéon

JEUDI 18 SEPT. À 20h – LE SOU DE LA TALAUDIÈRE
en partenariat avec l’ECHAPPE DE SORBIERS
19, Rue Romain Rolland 42350 La Talaudière

Tarif : 5 euros – à partir de 10 ans

En partenariat avec les théâtres d’Andrézieux-Bouthéon, de Sorbiers et de La Talaudière, DesArts//Descinés vous propose de découvrir le parcours et le travail de ce chorégraphe hors du commun. Il présente dans plusieurs villes de la Biennale 2014 sa première pièce pour jeunes publics, “Tel Quel ! ”, sur la différence et l’acceptation de soi.

Charlotte Rousseau, vidéaste et chorégraphe, travaille depuis plusieurs années avec Thomas Lebrun et sera là pour partager le fruit de cette collaboration au travers d’extraits de spectacles mais aussi du documentaire inédit qu’elle prépare actuellement à son sujet.
Un temps d’échange unique pour plonger au cœur de leur travail respectif.

Chaque projection/rencontre sera ouverte par une surprise dansée en compagnie des Chaplinettes, personnages fétiches DesArts//DesCinés.

Diplômé d’Etat en danse contemporaine, Thomas lebrun est d’abord interprète pour bernard Glandier, Daniel Larrieu, Pascale Montrouge, ou Christine Jouve. Il fonde la Compagnie Illico en 1998. Artiste prolifique, il créé une trentaine de spectacles en 10 ans au sein de sa compagnie avec qui il développe un univers décalé. Associé au Vivat d’Armentières puis au Centre de développement chorégraphique de Lille, il collabore également avec des compagnies étrangères telles que le Ballet National de Liaonning en Chine ou le Grupo Tapias au Brésil. Il répond à la commande du Festival d’Avignon et de la SACD avec la création du solo « Parfois, le corps n’a pas de coeur » en juillet 2010.

En mai 2011, Thomas Lebrun crée « Six order pieces », solo au croisement des regars de six artistes invités (Michèle Noiret, Bernard Glandier, Ursula Meier, Scanner, Charlotte Rousseau et Jean-Marc Serre) dans le cadre des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis. En mars 2012, il conçoit « La jeune fille et la mort », pièce pour sept danseurs, un chanteur baryton et un quatuor à cordes. Il devient la même année directeur du Centre Chorégraphique National de Tours.

En juin 2014, il reçoit le Prix Chorégraphie décerné par le Conseil d’administration de la SACD.

Ces projections/rencontres sont proposées en résonance aux représentations
du spectacle Jeunes Publics Tel Quel ! de Thomas Lebrun / Centre Chorégraphique National de Tours 
SAMEDI 27 SEPTEMBRE À 17h à l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne + DU 10 AU 13 OCTOBRE à la Maison de la Danse de Lyon (dont le 10 OCT. avec interprétation LSF)

retourLogo-labiennaledelyon-danse1-300x300

logoCCNT

logo-theatreparc

logo-leSou-300x212logo-echappeSorbiers

Les commentaires sont fermés